Tout savoir sur l'Or et le Diamant – Bodiam

Tout savoir sur l'Or et le Diamant

 

L’Or

Quels sont les différents types d'or ? 

Sur un bijou est indiqué 18 carats, 14 carats ou 10 carats, avec la lettre K pour carats, le système utilisé pour décrire le pourcentage d'or pur qu'un élément contient.

Plus le nombre carats est élevé, plus le pourcentage d'or dans vos bijoux est élevé.

L'Or 24 carats est l'or pur.

L'Or 18 carats contient 18 pièces d'or et 6 parties d'un ou plusieurs autres métaux, ce qui fait 75% d'or pur.

L'Or 14 carats contient 14 parties d'or et 10 parties d'un ou plusieurs autres métaux, ce qui fait 58,3% d'or pur.

L'or 12 carats contient 12 parties d'or et 12 parties d'une ou plusieurs autres métaux, ce qui fait 50% d'or pur.

L'or 9 carats contient 9 parties d'or et 15 parties d'un ou plusieurs autres métaux, ce qui fait 35% d'or pur. 

L'or 9 carats est le minimum de carats qui peut être appelé « Or » en France.

Chez Bodiam nous n’utilisons uniquement l’Or 18 et 14 carats, les plus pures et les plus adaptés pour la création de bijoux.


Marquages ​​européens concernant l'or :

Bijoux en or, norme européenne marquée avec des chiffres qui indiquent le pourcentage de leur or, tels que :

Or 18 carats est marqué 750 pour indiquer l'or 75%

Or 14 carats est marqué 585 pour 58,5%

Or 9 carats est marqué 350 pour 35%


Pourquoi utilise-t-on d'autres métaux mêlés à l'or ?

L'or pur n’est pas utilisé en joaillerie, il est trop mou et ne convient pas au sertissage de pierres précieuses et à la création d’un bijou solide. D'autres métaux sont mélangés avec l'or pour la rendre plus solide. Ajouter d'autres métaux à l'or permet aussi aux joailliers de changer la couleur de l'or. 

Le palladium ou le nickel peuvent être ajoutée pour créer l'or blanc.

Le nickel est depuis peu interdit, donc l'or blanc de nos jours est en fait de l'or jaune traité et rhodié.

Enfin un alliage de cuivre produit une teinte rosée ce qui donne l’or rose.

 

Le Diamant

Les diamants ont tous des poids, des tailles, des couleurs et des puretés différents. C’est ce que l’on appelle les « 4C » car, en anglais, ces critères commencent tous par un C : Carat (poids), Cut (taille) , Color (couleur) et Clarity (pureté). Ce sont les 4 critères principaux qui servent à classer un diamant et donc à en déterminer sa valeur.

 

Le poids (Carat)

 L’unité de mesure d’un diamant est le carat. 1 carat est approximativement égal à 0.02 gramme.

La mesure du poids d’un diamant

 Le poids d’un diamant se mesure au centième près et des règles strictes ont été établies quant aux arrondis. En effet, on ne peut arrondir au chiffre supérieur le poids du diamant que si le chiffre des millièmes est un 9 (au lieu d’un 5 normalement). Ainsi, une bague avec un diamant d’un poids de 0,999 carat est un diamant de 1,00 carat alors qu’un diamant de 0,998 carat est un diamant de 0,99 carat.

Le prix d’un diamant en fonction de son poids

Le prix d’un diamant n’est pas proportionnel à son poids dans la mesure où plus un diamant est gros, plus il est rare et donc plus il est cher. Ainsi, par exemple, la valeur d’un diamant de 2 carats n’est pas égale à 2 fois le prix d’un diamant de 1 carat mais beaucoup plus cela. 

La couleur (Color)

 En réalité, la plupart des diamants présentent une légère coloration qui a un impact important sur son prix. Un diamant a une couleur que l’on classe de D (incolore) à Z (teinte jaune).

L’échelle internationale des couleurs

La couleur d’un diamant se mesure à l’aide de l’échelle internationale des couleurs qui les classe de D (incolore) à Z (teinte jaune).

L’évaluation de la couleur d’un diamant

Il n’existe pas d’appareil permettant de déterminer la couleur d’un diamant. Seul un spécialiste est capable d’identifier ses nuances et donc de déterminer sa couleur selon l’échelle présentée ci-dessus. Pour s’aider, il mettra à côté de la pierre à évaluer, d’autres diamants qui lui serviront de références qu’on appelle les « master stones ». Pour les diamants quasiment incolores, le spécialiste devra regarder le diamant de côté car, de face, son scintillement l’empêcherait de bien voir les nuances de couleur.

 

Les diamants de couleur

 

Sachez qu’il existe des diamants de toutes les couleurs : rose, bleue, rouge, jaune, noir, vert…etc. Le rouge est la couleur la plus rare et donc la plus chère.

 

 La taille (Cut)

 

Mieux un diamant est taillé, plus il réfléchira la lumière et sera donc brillant. L’habileté du tailleur est donc capitale car, même d’une couleur et d’une pureté parfaite, un diamant mal taillé ne sera pas aussi brillant que ce qu’il aurait pu être. A l’inverse, si la taille du diamant est bien faite, la brillance du diamant sera démultipliée.

La manière dont un diamant est taillé détermine sa brillance.

Le tailleur commence par un examen précis du diamant brut afin de déterminer quelle forme il va lui donner et la manière dont il va la découper afin d’obtenir le(s) diamant(s) le(s) plus gros avec le moins d’inclusions possibles. 

Le but du tailleur est donc de tailler la pierre de telle sorte que tout rayon lumineux ressorte par le dessus du diamant, appelé « couronne », pour maximiser sa brillance. Il cherchera ainsi, à optimiser, ce que l’on appelle les proportions du diamant. L’appareil qui permet de les mesurer s’appelle le « Proportionscope ». Au-delà des proportions, le tailleur devra également veiller à optimiser son « finish » c’est-à-dire la qualité de son poli (finition de l’extérieur de la pierre) et de sa symétrie qui ont également un impact important sur l’éclat du diamant. 

On classe la qualité de la taille en 5 catégories :

 - Excellent

- Very good (Très bon)

- Good (Bon)

- Fair (Assez bon)

- Poor (Médiocre

 

La pureté (Clarity)

 

 La pureté d’un diamant est évaluée en fonction des inclusions que l’on peut y trouver.

Pour mesurer le degré de pureté d’un diamant on utilise l’échelle de pureté internationale qui le classe de F (sans défaut) à P3 (avec inclusions). Chez Bodiam, vous ne trouverez que des diamants d’une pureté exceptionelle qui n’ont aucune inclusion visible à l’œil nu.

Il existe d’autres critères comme la taille, la fluorescence, la symétrie, la position des inclusions, etc, qui représentent la carte d’identité inaltérable du diamant, comme une empreinte digitale, elle est unique.